Le nystagmus pathologique (d’origine oculaire)

0
456

Le nystagmus pathologique ou nystagmus d’origine oculaire peut être relever d’affections oculaires de lésions du labyrinthe, du système nerveux central.

Nystagmus des aveugles

Les aveugles-nés ont tous du nystagmus. Un malade aveugle depuis longtemps montre un vacillement pendulaire des yeux, capricieux :

  • mouvements de recherche
  • mouvements vagabonds

Il n’est pas renseigné sur la situation et les mouvements de ses yeux, il ignore que ses yeux vacillent. Il ne peut pas orienter un mouvement volontaire du regard.

Nystagmus des amblyopes

Dans tous les états survenus dans la plus tendre enfance; où le pouvoir de fixation est diminué (opacité centrale bilatérale de la cornée, cataracte congénitale, myopie congénitale élevée; choriorétinite centrale, atrophie pigmentaire de la rétine), le nystagmus s’installe : nystagmus de fixation (Kestengaum).

Il arrive que, dans certaines directions du regard, le nystagmus s’atténue. L’enfant prend alors peu à peu l’attitude qui le soulage (torticolis par nystagmus).

Le nystagmus peut être unilatéral (par lésion du tronc cérébral) : il n’existe que sur l’œil amblyope, dévié en strabisme convergent.

Il s’agit le plus souvent d’un nystagmus vertical.

Nystagmus latent

Le nystagmus ne se manifeste que si on couvre un œil. C’est un nystagmus à saccades qui bat du côté de l’œil ouvert. On le fait apparaître de même en plaçant devant l’un des yeux verre fortement convexe.

Nystagmus latent
Nystagmus latent

Il y a, en général, acuité inégale aux deux yeux. Parfois, si un œil à une très faible vision, au lieu de nystagmus, on voit apparaître une déviation conjuguée des yeux du coté de l’œil couvert.

Nystagmus des ténèbres

Si on laisse se développer dans l’obscurité, immédiatement après la naissance, de jeunes chiens, il apparaît après quelques semaines un nystagmus pendulaire de très haute fréquence.

On a observé ce nystagmus, au printemps, chez de tout jeunes enfants maintiens pendant l’hiver dans une demeure obscure (par défaut de fixation).

Le nystagmus disparaît au printemps sans laisser de trace.

Nystagmus des mineurs

Il apparaît après des années de travail dans une mine de fond, d’abord intermittent, puis permanent, accompagné de céphalées, de vertiges, de nausée. C’est un nystagmus pendulaire, en vague.

On a invoqué pour l’expliquer : le défaut d’éclairage, la position habituellement renversée de la tête au cours du travail, les émanations de gaz toxiques.

Les mauvaises conditions d’éclairage sont la cause essentielle. Cependant le nystagmus s’accompagne parfois d’un état psychique (névrose des mineurs).

Le malade se plaint de céphalée, de photophobie ; il prend une attitude renversée de la tête caractéristique.

Le nystagmus oculaire augmente quand le malade penche la tête en avant, au point qu’il ne peut plus lacer ses souliers.

Le blépharospasme s’installe, puis un tremblement de la tête. Le malade dévient :

  • anxieux
  • se plaint d’insomnie
  • de vertiges
  • de vacillement des objets
  • de diplopie
  • de baisse visuelle la nuit

Ces formes graves ont été observées surtout chez les mineurs du Pays de Galles. Un meilleur éclairage de la mine a fait disparaître les cas de nystagmus oculaire.

Nystagmus congénital

Il existe un nystagmus héréditaire et familial, à hérédité dominante, atteignant les deux sexes, plus souvent à hérédité récessive liée au sexe et n’atteignant que les garçons.

Nystagmus congénital
Nystagmus congénital

Il est souvent lié à l’albinisme, à la cécité pour les couleurs. C’est un nystagmus pendulaire, horizontal. Les mouvements rapides du globe empêchent l’examen ophtalmoscopique.

Nystagmus volontaire ou hystérique

Certains enfants sont capables de provoquer volontairement le nystagmus en convergeant fortement ; ils en amusent leurs camarades. Le nystagmus hystérique appartient à cette forme

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here