Mouvements d’ensemble des deux yeux

0
1182

Les deux yeux sont intimement accouplés. Ils se comportent, au service de la vision, comme un organe simple.

Ils peuvent se mouvoir dans le même sens, vers la droite, vers la gauche ou vers le bas : mouvements associés des yeux ; mouvements du regard.

Ils peuvent se mouvoir en sens contraire :

  • convergence
  • divergence

Mouvements de latéralité

Lorsque le regard se porte vers la droite, le muscle droit externe de l’œil droit, le muscle droit interne de l’œil gauche sont innervés en même temps.

Mouvement de l'œil
Mouvement de l’œil

Le mouvement est renforcé, à droite, par les muscles obliques qui agissent en synergie, à gauche par les muscles droit supérieur et droit inférieur, qui agissent en synergie.

Mouvements de verticalité

L’orientation du regard vers le haut est assurée par la contraction simultanée du droit supérieur et du petit oblique de chaque œil, tandis que les autres muscles affermissent le mouvement.

L’orientation du regard vers le bas est réalisée par la contraction simultanée du droit inférieur et du grand oblique de chaque œil.

Mouvements obliques

Lorsque le regard se porte en haut et à droite, l’œil droit est en abduction par contraction du droit externe droit ; l’œil gauche est en adduction, par contraction du droit interne gauche.

Interviennent alors, pour réaliser l’élévation, à droite, le droit supérieur (devenu purement élévateur), à gauche, le petit oblique (devenu purement élévateur en position d’adduction de l’œil).

L’orientation à gauche, vers le haut, set assurée par le droit supérieur gauche et le petit oblique droit.

L’orientation à droite, vers le bas, est assurée par le droit inférieur droit et le grand oblique gauche.

L’orientation à gauche, et en bas, est assurée par le droit inférieur gauche et le grand oblique droit.

Mouvements de rotation

Dans les mouvements d’inclinaison de la tête sur l’épaule, il se produit un mouvement de rotation compensatrice des yeux. C’est un mouvement réflexe, d’origine labyrinthique.

Mouvement de rotation des yeux
Mouvement de rotation des yeux

L’inclinaison de la tête sur l’épaule droite entraîne une rotation compensatrice des globes oculaires, dans le sens des aiguilles d’une montre.

Ce mouvement sollicite, pour l’œil droit, l’action du muscle droit supérieur et du grand oblique ; pour l’œil gauche, l’action du petit oblique et du droit inférieur.

L’inclinaison de la tête sur l’épale gauche entraîne la rotation des globes en sens contraire des aiguilles d’une montre, et sollicite, pour l’œil droit les muscles petit oblique et droit inférieur, pour l’œil gauche l’action des muscles grand oblique et droit supérieur.

Ces notions sont importantes pour le diagnostic de la diplopie provenant de l’un de ces muscles. La diplopie est le fait de voir une seule image en double. Cette conséquence visuelle est la conséquence des lésions de la cornée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here