Étude analytique des lésions de la cornée

0
998

Le syndrome traumatique du segment antérieur va permettre de faire l’étude analytique des lésions.

Nous avons étudié à part les contusions ouvertes du globe, qui s’accompagnent de rupture de la sclérotique.

Cornée

La cornée est une membrane transparente et fibreuse ayant de forme bombée et qui constitue la partie antérieure du globe oculaire.

La cornée peut présenter des érosions superficielles striées. Parfois il y a œdème de la cornée avec buée épithéliale et cependant l’œil est hypotone.

La cornée
La cornée

Derrière le trouble œdémateux de la cornée se dessinent des plis de la descemet.

Dans les cas graves, où la contusion a atteint la cornée dans le sens antéro-postérieur, on peut observer une déchirure étoilée de la descemet, dont les lèvres sont rétractées, enroulées sur elles-mêmes.

Il est plus rare, mais non exceptionnel, d’observer une infiltration hématique disciforme de la cornée.

Chambre antérieure

Le trouble hématique est extrêmement fréquent ; il gêne l’examen. Un hyphéma est collecté dans le bas-fond ; au-dessus de lui, des stries verticales se dessinent, formées d’une poussière de globules rouges, orientés par les mouvements de convexion.

Parfois, des flocons hématiques demeurent suspendus à l’iris, masquant une lésion qui apparaîtra ultérieurement. En général, le trouble hématique se dissipe très rapidement.

Un trouble pigmenté peut se voir alors, formé de grains qui dansent dans le faisceau lumineux de la lampe à fente. Parfois, des blocs de pigment se déposent dans le bas-fond, détachés de l’épithélium pigmenté de l’iris.

D’autres signes ont déjà l’indice certain d’une subluxation du cristallin : la chambre antérieure est de profondeur inégale : l’iris est porté en un endroit au voisinage de la cornée, par le cristallin basculé ; il en est éloigné à l’extrémité diamétralement opposée ; c’est le signe que le cristallin est basculé.

Souvent, en pareil cas, le vitré fait hernie dans la chambre antérieure, sous l’apparence d’un voile de tulle gonflé, pailleté d’or ; la tranche lumineuse de la lampe à fente en dessine le relief.

La hernie du vitré est un signe pathognomique de subluxation du cristallin. Le vitré peut remplir la chambre antérieure où il s’épanouit sous une forme de voiles gonflés, dans le bas-fond desquels se dépose souvent une poche hématique à ligne de niveau.

La hernie peut être extrêmement discrète : le voile vitréen apparaît alors en bordure du champ pupillaire, dans la partie profonde de la chambre antérieure.

Altérations de l’iris

L'iris
L’iris

Rideau souple et délicat, l’iris est presque toujours lésé dans les contusions du globe. Certains signes sont pathognomoniques de la subluxation du cristallin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here