Les manifestation oculaire du trijumeau

1
1237

Le trijumeau, nerf de la Ve paire, est un nerf mixte. Il peut être assimilé à un nerf rachidien.

Il présente en effet une grosse racine sensitive née dans les colonnes grises homologues des cornes postérieures de la moelle, une petite racine motrice issue d’un amas de substance grise qui prolonge dans la protubérance la corne antérieure.

A la racine sensitive est annexé le ganglion de Gasser, centre trophique pour ses trois branches de division.

Le ganglion de Gasser
Le ganglion de Gasser

La section de la racine sensitive au-dessus du ganglion n’entraîne pas la dégénérescence des fibres pas dans les nerfs optiques mais dans les nerfs ophtalmiques, maxillaire supérieur et maxillaire inférieur.

Noyau du V

Les noyaux sont échelonnés en hauteur depuis la commissure postérieure jusque dans la moelle, au niveau de l’émergence du 2e nerf cervical.

Noyau moteur

Il est situé sous le nom plancher du IVe ventricule. Les fibres qui en partent (racine motrice) se portent sous la racine sensitive pour gagner le nerf maxillaire inférieur.

Noyau mésencéphalique

Il est situé sous l’aqueduc de Sylvius, très haut, fibres qui en partent se joindre aux fibres est inconnu ; on pense qu’il préside au contrôle vaso-moteur et sécrétoire.

Noyau sensitif bulbo-spinal

Il reçoit les fibres ascendantes courtes venues du ganglion de Gasser. C’est une longue colonne formée de trois noyaux étagés.

D’après Winkler, le noyau le plus antérieur : noyau sensitif a, serait destiné à la réception des impulsions proprioceptives.

Le noyau moyen : noyau sensitif b, recevait les impulsions douloureuses et thermiques, le noyau inférieur ou noyau gélatineux s’étend jusqu’au 2e segment cervical ; il recevrait les impulsions

Connexions centrales des noyaux

Le noyau moteur reçoit des fibres corticales venues des deux côtés, mais surtout des fibres croisées.

Les fibres sensitives, venues des noyaux sensitifs, traversent la ligne médiane pour se porter vers le thalamus du côté opposé.

Dans le tronc cérébral, les noyaux du trijumeaux sont en relation avec les noyaux étagés des autres nerfs crâniens, du même côté :

Le noyau moteur du V participe à différentes réflexes concernant la mastication ;

Le noyau moteur du V prend part avec le VII et le XII aux réflexes de succion.

Le noyau du VII représente le noyau efférent du réflexe cornéen de clignement. Il prend part aussi au réflexe de sécrétion des larmes.

Le noyau du X est la voie du réflexe oculo-cardiaque.

Racine sensitive

Elle émerge du tronc cérébral à la partie antéro-externe de la protubérance et se porte vers le cavum de Meckel.

Dans ce bref trajet, elle est située dans les espaces sous-arachnoIdiens. C’est en cet endroit qu’on la sectionne dans le cas de névralgie faciale.

La racine motrice croise la face inférieure de la racine sensitive et vient en occuper le bord externe. Les fibres sensitives venues de l’ophtalmique occupent la partie interne de la racine sensitive.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour je suis avec une paupière bloquée il y a 4 jours s’est la supérieure coûte gauche le médecin me propose de faire une résonance magnétique je demande se s’est le bom chemin merçi et que je peux pouvoir faire pour récupérer ma paupière au étais normal merci de votre attention je attend nouvelles de votre part

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here