Hémorragies et hématomes de l’orbite

0
2043

Concernant les hémorragies, les hémorragies traumatiques sont les plus communément observées.

Hémorragies traumatiques

Elles peuvent être symptomatiques d’une fracture du crâne irradiée à l’orbite. Le sang est épanché en nappe dans la loge décollable extra-périostée.

Lorsqu’elle est abondante, l’hémorragie se traduit par une exophtalmie rapidement progressive. L’œil peut être protrus directement en avant ou légèrement refoulé de côté.

La mobilité du globe est relativement conservée. L’ecchymose conjonctivale et palpébrale n’apparaît qu’après 1 jour ou 2 ; elle prédomine au pourtour de l’orbite.

L'ecchymose palpébrale
L’ecchymose palpébrale

Lorsqu’elle est minime, elle se traduit simplement par une ecchymose en lunule sombre, qui apparaît vers le 3e jour en regard du bord inférieur de l’orbite.

Elle peut résulter d’une blessure directe des vaisseaux de l’orbite. Le sang est épanché à l’intérieur du sac périostique.

L’exophtalmie est alors directe. Le globe est immobile, soudé, le chémosis d’emblée important.

L’ecchymose prédomine sur la conjonctive bulbaire. La sensibilité de la cornée est diminuée. La pupille est en mydriase.

Elle peut résulter d’une compression thoracique. C’est une hémorragie due à la stase veineux subite. Elle est alors associée à la teinte livide de la face et du cou.

Les hémorragies traumatiques ont tendance à se résorber spontanément. Lorsqu’elles s’accompagnent d’une exophtalmie considérable, elles peuvent faire courir un risque à la vision, par compression du nerf optique ou du fait de l’anesthésie de la cornée.

En pareil cas, une tarsorraphie étendue peut être nécessaire. L’évacuation du sang, à la faveur d’une orbitotomie limitée, est indiquée si la vision est menacée.

 

Hémorragies spontanées

Elles sont relativement rares.

Hémophilie

Le terme hémophilie désigne un trouble de la coagulation ou trouble de saignement. Lors d’un saignement, la coagulation du sang des personnes hémophiles n’est pas normale. Les personnes atteintes d’hémophilie ne saignent pas plus vite que la normale.

Chez un jeune garçon hémophilie, à l’occasion d’un traumatisme minime, une exophtalmie s’installe subitement ; elle s’accompagne bientôt d’ecchymose palpébrale et conjonctivale.

Nous l’avons vue entraîner la cécité totale en l’espace de 3 semaines.

Scorbut infantile

Les hémorragies orbitaires ne sont pas rares (environ 10 % des cas). Les deux orbites peuvent être affectées.

L’œil est refoulé en général en bas et en dehors, l’hémorragie étant extrapériostée, venue du plafond de l’orbite.

Menstruation

Quelques rares cas d’hématomes orbitaires ont été signalés, apparaissant à l’occasion de la menstruation. On les a vus survenir à l’occasion d’un sevrage, en même temps qu’une migraine ophtalmique.

La migraine ophtalmique
La migraine ophtalmique

On peut les observer dans la coqueluche, l’hypertension artérielle des sujets âgés, l’alcoolisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here