Autres manifestations du diabète sur l’œil

0
274

Pour la diabète, on observe très souvent la cataracte chez les diabétiques âgés alors que les altérations de la rétine sont fréquentes et de types divers.

Cataracte diabétique

C’est le plus souvent une cataracte sénile chez un diabétique. Elle paraît avoir, dans certains cas, des caractères qui permettent de la rattacher au diabète lui-même, mais cela n’a pas d’intérêt clinique.

Cataracte sénile
Cataracte sénile

Par contre, il existe une cataracte diabétique des jeunes sujets et même des enfants.

Elle s’installe en quelques jours ou quelques semaines, sur les deux yeux. Sa pathogénie est obscure.

Altérations de la rétine

Toutes cependant sont assez caractéristiques du diabète pour être reconnues immédiatement :

La rétinite ponctuée centrale, décrite par Hirschberg, est la forme la plus classique. Elle est caractérisée par la présence de petits foyers blancs et d’hémorragies ponctuées, au pourtour de la macula, dans le champ temporal de la rétine.

Elle apparaît en propre au diabète ; elle peut demeurer inchangée pendant de nombreuses années.

Les hémorragies ponctuées de la rétine centrale, au voisinage de la macula, se manifestent par un léger trouble de la vision centrale.

L’examen histologique des préparations à plats de la rétine a révélé la présence fréquente d’anévrysme capillaires.

La rétinite ponctuée équatoriale, formée de points blancs et d’hémorragies ponctuées, dispersés dans la région équatoriale, est tout ainsi caractéristique du diabète.

Il existe des formes exsudatives et hémorragiques, caractérisées par l’abondance des exsudats accumulés en cercle au pourtour en cercle au pourtour de la papille et dans la région maculaire, entremêlés d’hémorragies ponctuées ou nummulaires, parfois striées.

Elles témoignent d’un trouble de la fonction rénale associé au diabète.

Mais ce qui caractérise formellement le diabète, lorsqu’il est associé à l’hypertension artérielle, ce sont les lésions vasculaires.

Le pronostic de la rétine diabétique dépend avant tout des altérations vasculaires.

Le glaucome hémorragique

Le glaucome hémorragique est précisément la complication habituelle qui résulte des altérations vasculaires du tractus uvéal.

Le glaucome hémorragique
Le glaucome hémorragique

Il est annoncé par la rubeosis. C’est une complication dramatique qui conduit habituellement à l’énucléation.

Lipémie de la rétine

Elle est très rare. Le champ de la rétine a une teinte uniformément rouge ou marbrée de jaune.

La papille est de coloration gris brunâtre. Les vaisseaux se détachent sur le fond rouge en bandes claires, d’un blanc jaunâtre.

Les artères ne se distinguent des veines que par leur calibre plus réduit et leur teinte plus rosée.

Cet aspect correspond à une véritable injection du système vasculaire par les substances lipoïdes. Le sang a une teinte blanchâtre.

La lipémie de la rétine annoncerait le coma en imminence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here