Tumeurs de la conjonctive

0
4527
Il est possible de se protéger du cancer par des moyens simples et naturels : lisez Anticancer de David SERVAN-SCHREIBER, un best seller.

Un certaine nombre de tumeurs de la conjonctive siègent au voisinage du limbe, elles seront étudiées avec les affections de la cornée.


Nous ne décrirons ici que les tumeurs se présentant cliniquement comme tumeurs de la conjonctive.

Kystes de la conjonctive

Kystes glandulaires

On rencontre très fréquemment, dans le cul-de-sac conjonctival inférieur, des kystes minuscules développés dans les glandes lacrymales accessoires.

C’est ainsi que l’on découvre, chez les sujets âgés, de petits kystes opalins rangés en ligne dans le fornix inférieur, légèrement saillants, à l’intérieur desquels on voit, à la lampe à fente, de petites concrétions blanches, disposées comme des œufs dans un nid d’oiseau.

Ces kystes peuvent atteindre un certain volume et faire saillie dans la fente palpébrale, éversant la paupière. L’extirpation est aisée, à la condition que le kyste ne soit pas ouvert dès le début de l’opération.

Kyste de la conjonctive
Kyste de la conjonctive

Les kystes par inclusion

Les kystes par inclusion sont rares. Ils se développent aux dépens de l’épithélium entraîné dans la profondeur à l’occasion d’une plaie traumatique ou opératoire.

Ils doivent être extirpés complètement, sous peine de récidive.

Les kystes parasitaires

Les kystes parasitaires sont exceptionnels. Le cysticerque sous-conjonctival peut se montrer dans le cul-de-sac inférieur sous forme d’un kyste ovoïde saillant, entouré de vaisseaux. On peut l’identifier à son contenu caractéristique.

Tumeurs vasculaires congénitales

On les observe dès les premières années de la vie, mais elle peuvent ne se manifester que plus tard, dans l’adolescence.

Hémangiomes

Ils occupent le plus souvent le cul-de-sac inférieur, au voisinage de l’angle externe ou de l’angle interne.

L’angiome se présente sous forme d’une tumeur d’apparence kystique, violacée, du volume d’un pois ou d’un haricot, mobilisable avec la conjonctive à la surface de la sclérotique?

Ce signe la distingue de l’angiome épiscléral.

Lymphangiome

Il est rare. Il se présente sous forme d’une tumeur pâle, formée de boyaux lymphatiques dilatés et pelotonnés. Mais il exige une examen de la conjonctive.

L’extirpation de ces tumeurs est en général facile, à condition de commencer par la ligature du pédicule vasculaire.

Lipome sous-conjonctival. Lipodermoïde

C’est une tumeur congénitale, bien caractérisée par son siège profond, dans l’angle externe du sac conjonctival.

Lipome sous-conjonctival
Lipome sous-conjonctival

Il soulève la conjonctive dans la partie externe du globe, sous forme d’une tumeur lisse, pâle, d’un blanc jaunâtre, légèrement rosée, modelée par la pression des paupières.

Le lipome peut s’avancer jusqu’au voisinage du limbe, refoulant au-devant de lui la conjonctive, sous forme d’un épais repli semi-lunaire.

C’est une tumeur de nature congénitale, le plus souvent un lipome bien circonscrit dont l’expiration est facile, après incision de la conjonctive saine qui le recouvre.

On peut observer cependant, dans l’angle externe de l’œil, des tumeurs congénitales qui se présentent sous l’aspect clinique du lipome, mais qui sont en réalité d’une grande complexité de structure. Leur ablation peut offrir de réelles difficultés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here