Traitement des conjonctives en général

0
4420

Des règles générales président au traitement des conjonctives.

Traitement prophylactique

Ne jamais porter les doigts au visage et aux yeux
Ne jamais porter les doigts au visage et aux yeux

On doit apprendre aux enfants à ne jamais porter les doigts au visage et aux yeux. La propreté du visage et des mains est le meilleur mode de préservation en période d’épidémie, ou dans le cas de vulvite blennorragique.

Dès que l’on suppose que le cas conjonctival est infecté, le moyen préventif est un grand lavage de la conjonctive à l’aide d’un antiseptique ou tout simplement au sérum physiologique. Mais le lavage ne doit pas être répété sous prétexte de prévention.

Dans le cas d’une personne exposée à une infection à gonocoques et qui se croit contaminée, il est bon d’avoir recours en outre à une instillation de nitrate d’argent à 1%.

En cas de conjonctivite déclarée sur un oeil, il faut se préoccuper de préserver l’autre oeil. Il faut éviter le contage possible par les doigts, par le mouchoir surtout, par les lignes de toilette et n’essuyer l’oeil malade qu’avec des tampons d’ouate stérile, immédiatement jetés après usage.

Dans le cas d’infection gonococcique, le mieux est de préserver l’oeil sain en le couvrant avec un couvre-oeil de Buller ou un simple verre de montre fixé par une bande de leucoplaste et réservant une ventilation suffisante. L’enfant est couché dans des draps bordés d’une serviette stérile la tête reposant sur une taie d’oreille stérilisée par repassage au fer chaud.

Traitement de la conjonctive déclarée

Certaines précautions d’ordre général doivent être connues : Un oeil atteint de conjonctivite ne doit jamais être couvert d’un bandage.

L’exposition à l’air, l’absence de chaleur, l’évaporation s’opposent à la pullulation des bactéries ; l’application d’un bandage la favorise au point qu’un oeil normal, couvert d’un bandage, présente après quelques heures une sécrétion, et une conjonctivite muco-purulente est transformée en 24 h en une conjonctivite purulente.

Le mieux est de tenir les paupières ouvertes l’oeil exposé  à l’air sous des verres protecteurs teintés, si la photophobie est intense.

Avant le coucher, les cils doivent être enduits de pommade. On prévient ainsi l’adhérence des paupières entre elles. On évite du même coup la rétention de pus et la douleur que provoque au matin l’ouverture des paupières lorsqu’elles sont agglutinées.

Dans les cas où le blépharospasme est intense et s’oppose à l’ouverture des paupières, il faut procéder à l’ouverture mécanique des paupières, à intervalles réguliers. Dans les cas graves, on peut être obligé d’avoir recours à la canthoplastie.

Traitement local

Collyre
Collyre

On pourrait être tenté, au début d’une conjonctivite, d’avoir recours à l’instillation d’un collyre antiseptique, en solution concentrée suffisante pour agir comme bactéricide.

Il faut savoir que “toute solution antiseptique assez concentrée pour être bactéricide est dangereuse pour l’épithélium de la cornée”. Il vaut donc mieux s’abstenir.

Le mieux est d’avoir recours aux “grands lavages” du sac conjonctival avec un antiseptique dilué :

  • oxycyanure Hg à 1/10000
  • permanganate de potasse à 1/5000
  • tout simplement au sérum physiologique

On utilise pour cela un flacon-laveur, une “ondine”. Le malade est étendu ; un bassin réniforme est appliqué sur la face en avant du pavillon de l’oreille, pour recueillir le liquide.

Les “bains d’oeil” répétés peuvent remplacer les lavages. Utiles au début, ils ne doivent pas être employés ultérieurement cas ils peuvent entraver les processus naturel de défense.

Collyres

les instillations sont faites dans le fornix inférieur, après abaissement de la paupière. Le collyre ne doit pas être instillé sur la cornée.

En principe, le collyre doit être isotonique aux larmes et de même réaction que les larmes. On a beaucoup étudié les réactions de la conjonctive aux différents collyres. Il suffit de savoir que les solutions alcalines ont surtout pour avantage de dissoudre les sécrétions visqueuses, épaisses, tandis que les solutions acides ont tendance à les durcir.

Avant d’instiller une goutte de collyre antiseptique, il est bon de laver la conjonctive de ses sécrétions, par une solution non irritante, sinon l’antiseptique est dilué par le flot de larmes que provoque l’instillation et son effet est neutralisé par la sécrétion conjonctivale ; en outre, les médicament instillé forme une combinaison avec les protéines.

Les antiseptiques les plus usités en collyres sont :

  • les nitrate d’argent à 1%
  • l’argyrol à 2% , 5%, 10%
  • le mercurochrome à 1% ou 2%
  • le sulfate de zinc à 1/200
  • le bleu de méthylène à 1/1000
  • la pénicilline, les sulfamides, l’auréomycine

Les collyres, autant que possible, ne doivent pas contenir de cocaïne qui fragilise l’épithélium cornéen. La cocaïne peut être remplacée par l’holocaïne.

Les collyres ne doivent jamais être utilisés à l’aide d’un compte-gouttes trempé dans un flacon. Les collyres ainsi instillés sont sales ; ils sont responsables de la plupart des conjonctives dites allergiques, dites encore par intolérance à l’atropine, à la pilocarpine. Ils doivent être utilisées en flacon-collyre ou mieux en ampoules stériles;

Les collyres huileux ont théoriquement une action plus prolongée.

Les pommades

Pommade
Pommade

Les pommades sont à proscrire dans les conjonctivites. Seule la pommades à l’oxyde d zinc peut être appliquée sur la peau des paupières, à l’angle externe et à l’angle interne, pour éviter la macération ou l’irritation par les sécrétions.

Les crayons antiseptiques

Employés en attouchement sont toujours dangereux. Ils doivent être réservés au trachome et utilisé avec prudence.

Les aérosols, par contre, peuvent avoir une influence très heureuse. Ils soulagent la douleur et évitent le blépharospasme.

Traitement général

Les conjonctivites graves peuvent nécessiter un traitement général. A l’heure actuelle, le traitement par les sulfamides et par la pénicilline a supplanté toutes les autres méthodes de traitement général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here