La luxation dans le vitré

0
350

La luxation peut se faire, soit en arrière, dans le vitré, soit en avant, dans la chambre antérieure.

Luxation dans le vitré

Au moment où elle se produit, la luxation peut se manifester par des signes très particulières :

Signes fonctionnels : s’il s’agit d’un cristallin cataracté, la vision, jusque-là abolie, est subitement retrouvée. Les choses se passent comme si le malade venait d’être opéré, par abaissement de la cataracte.

Le vitré antérieur
Le vitré antérieur

S’il s’agit d’un cristallin transparent, dans le cas habituel de myopie forte, et pour que l’autre œil soit mauvais, le malade, qui portait des lunettes, subitement ne voit plus avec ses verres.

S’il les enlève, il s’étonne de voir les objets éloignés, de reconnaître les personnes dans la rue, ce qui lui était impossible auparavant. Par contre, il ne peut plis lire.

Signes physiques : on remarque de suite l’iridodonésis, la profondeur anormale de la chambre antérieure.

A la lampe à fente, on voit que le cristallin manque dans le champ pupillaire où le vitré bombe sous forme d’un voile mobile onduleux.

A l’ophtalmoscope, si on fait regarder en bas, on aperçoit le cristallin sous forme d’un corps arrondi grisâtre qui flotte à la manière d’un ludion ou semble déposé dans la partie déclive du globe.

S’il s’agit d’un œil atteint de myopie forte, on observe très bien le fond d’œil à l’ophtalmoscope électrique, sans savoir besoin d’interposer un verre fortement concave et on découvre les altérations caractéristiques de la choroïdite myopique.

Évolution

Le cristallin peut demeurer luxé dans le vitré, pendant des années, sans s’altérer, sans donner de troubles.

Il est relativement rare qu’il donne lieu à des manifestation irritatives qui obligent à envisager l’opportunité d’une opération. Le plus souvent cependant, sans signe avertisseur, la vision se perd eu à peu.

Traitement

Le traitement se borne donc le plus souvent à une surveillance de l’œil. Dans les premiers temps, des poussées hypertensives peuvent se manifester.

La correction optique n’est indiquée que, si l’autre œil étant déficient, elle améliore la vision.

Des complications ultérieures, se manifestent par des douleurs, une vive injection ciliaire, peuvent conduire à envisager une intervention chirurgicale.

L’opération, conduite comme dans le cas décrit plus haut de subluxation, avec iridectomie cette fois, se propose d’aller cueillir le cristallin dans le vitré, à l’anse de Senellen, ou à la cuillère de Pagenstecher.

Iridectomie
Iridectomie

L’opération, bien conduite sous la lumière de Wood (qui permet de voir le cristallin), réussit souvent l’extraction et met fin aux accidents.

Mais souvent déjà, à ce stade, l’œil est désorganisé, le vitré est fluide, la rétine a souffert et le pronostic visuel est réservé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here