Luxation dans la chambre antérieure

0
653

On peut distinguer plusieurs formes cliniques pour la luxation dans la chambre antérieure. Bien sûr qu’il y a un traitement.

Un cristallin transparent

Il s’agit d’un cristallin transparent, chez un sujet atteint de myopie forte.

Tout d’un coup, après un travail prolongé en position inclinée en avant de la tête, le malade, relevant la tête, perçoit un trouble visuel, une impression de brouillard, une buée devant l’œil.

si on examine à ce moment, on peut voir que le cristallin est à cheval sur le bord de la pupille, à demi-luxé dans la chambre antérieure.

La chambre antérieure de l'œil
La chambre antérieure de l’œil

Les manifestation irritatives sont intenses : cercle périkératique, trouble œdémateux de la cornée avec plis de la descemet.

Il peut arriver que dès le lendemain le cristallin soit luxé complètement dans la chambre antérieure. Les phénomènes irritatifs ont cédé, mais pour peu de temps.

On voit le cristallin dans la chambre antérieure, devant l’iris refoulé, comme une grosse goutte d’huile.

L’examen à la lampe à fente montre qu’il est situé immédiatement derrière la cornée, plaqué contre elle ; l’équateur repose dans la partie déclive de l’angle camérulaire.

La tranche lumineuse de la lampe à fente permet de bien observer le cristallin en coupe optique et de la distinguer – ce qui n’est pas toujours facile autrement – d’un exsudat lentiforme de la chambre antérieure.

Après 1 jour ou 2, les signes irritatifs, qui avaient momentanément cédé, repartissent, traduisent une poussée d’hypertension. Bientôt, la cornée elle-même s’opacifie.

Traitement

L’indication est d’intervenir d’urgence, après avoir multiplié les instillations d’ésérine, à la fois pour atténuer les manifestations glaucomateuses et pour contracter la pupille en arrière du cristallin, afin d’éviter sa luxation dans le vitré au cours de l’opération.

Sous le couvert d’une parfaite anesthésie, une incision large à la pique, faite au limbe à la partie inférieure de la cornée, suffit à provoquer l’expulsion du cristallin et à mettre fin, définitivement, aux accidents.

Une cataracte supra-mûre

Il s’agit d’une cataracte supra-mûre, dont la caspule antérieure s’est rompue, déversant dans la chambre antérieure le contenu liquide qui se résorbe, et le noyau qui reste déposé dans le bas-fond de la chambre antérieure sous forme d’une petite lentille jaunâtre.

On l’identifie à la lampe à fente et on peut observer parfois la déchirure de la capsule antérieure, à travers laquelle s’est faite l’expulsion.

En présence des manifestations hypertensives, il faut intervenir. L ‘incision à la pique suffit à provoquer l’expulsion du noyau, chassé avec l’humeur aqueuse. Sinon, il est simple de le cueillir à la curette.

L'humeur aqueuse
L’humeur aqueuse

Une cataracte crayeuse

Il s’agit d’une cataracte crayeuse, régressive, qui se promène du vitré à la chambre antérieure, donnant lieu, sur un œil habituellement hypotone, à de subites poussées hypertensives.

Parfois, le cristallin a contracté avec l’iris des adhérences qui limitent le déplacement du cristallin à une simple bascule, de part et d’autre de la pupille.

L’indication d’intervenir est formelle, en raison des accidents douloureux. Mais le problème thérapeutique est souvent délicat, surtout lorsque l’œil en cause reste le seul œil encore doué de vision.

Il ne saurait être question d’aller chercher le cristallin alors qu’il est luxé dans le vitré. On risquerait de vider complètement l’œil de son contenu vitréen fluide, sans parvenir à extraire le cristallin.

Aussi cherche-t-on à ramener, au préalable, le cristallin dans la chambre antérieure et à l’y enfermer à la faveur d’instillations répétées d’ésérine, qui resserrent la pupille en arrière de lui.

Quelles que soient les précautions prises, il s’agit toujours d’un acte opératoire scabreux.

Parvient-on à extraire le cristallin à mettre fin aux accidents douloureux, le pronostic visuel n’en est pas moins réservé, en raison de l’état de déchéance de l’œil pathologique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here