Ectasies de la sclérotique

0
825

Chez le très jeune enfant, la sclérotique est extensible et se laisse distendre uniformément dans des conditions pathologiques.

A l’état normal, la sclérotique, visible sous la conjonctive, à une fente régulièrement sphérique. Dans les cas pathologiques, elle peut se laisser distendre uniformément ou sous forme de bosselures.

Ectasie totale

Chez le très jeune enfant, la sclérotique est extensible et se laisse distendre uniformément dans des conditions pathologiques.

Ectasie
Ectasie

 

C’est le cas du glaucome infantile où le globe, distendu dans son ensemble, peut atteindre les dimensions monstrueuses d’un œil de bœuf (buphtalmie, hydrophtalmie). La cornée participe à la distension.

Ectasie segmentaire

Le segment antérieur

De même, une kératite interstitielle, survenue chez le jeune enfant, peut aboutir, du fait de la tension oculaire exagérée, à une ectasie de tout le segment antérieur du globe.

La distension peut être uniforme : le globe oculaire apparaît un peu gros. La cornée est normale ; la partie antérieure de la sclérotique, correspond au corps ciliaire, apparaît simplement un peu distendue, de teinte légèrement grisâtre.

La distension n’est pas toujours uniforme ; des saillies staphylomateuses ardoisées bossellent la partie antérieure de la sclérotique ; la cornée est irrégulièrement distendue ; le globe est gros et déformé.

Dans ces formes, l’ectasie résulte de l’augmentation de tension intra-oculaire ; il y a simplement amincissement de la coque sclérale.

Le segment postérieur

Dans la myopie progressive, il y a en quelque sorte, ectasie du segment postérieur du globe.

Ectasies partielles-sclérectasies-staphylomes

Chez l’adulte, au contraire, la coque sclérale est inextensible ; elle ne se laisse distendre que partiellement aux endroits où une altération pathologique a aminci la sclérotique et diminué sa résistance.

A la surface extérieure de la sclérotique apparaissent alors des bosselures circonscrites, plus ou moins larges, plus ou moins saillantes.

Ces distensions s’observent en des régions bien définies :

En avant, au voisinage du limbe : sclérectasies antérieures ; dans la région équatorial : staphylome équatorial ; en arrière, au pôle postérieur : staphylome postérieur.

Ectasies antérieures

Au voisinage du limbe, sous la conjonctive transparente, apparaît une saillie à la surface de la sclérotique ; c’est une sorte de hernie : une ectasie.

Elle est de coloration sombre, ardoisée ; elle se laisse très facilement déprimer et réduire sous la pression d’une tête d’épingle en verre ; l’éclairage en direct montre qu’elle est partiellement translucide.
Les ectasies se montrent sous des aspects divers :

Plusieurs saillies inégales se trouvent régulièrement disposées au pourtour du limbe.

Un bourrelet saillant entoure le limbe en croissant ; il est de coloration noirâtre, ardoisée ; sa surface et comme bridée par des tractus, bossuée et son aspect rappelle celui du gros intestin.

Dans certains cas, les sclérectasies prennent un caractère tel qu’elles évoquent un processus nécrosant de la sclérotique.

De cette forme, souvent associée à la polyarthrite rhumatismale, on a voulu faire une entité clinique sous le nom de scléromalacie perforante.

Le plus souvent, le limbe est intact ; un sillon net sépare l’ectasie de la cornée : staphylome ciliaire.

Mais parfois, la cornée participe à l’ectasie. Le staphylome, développé sur un côté de la région ciliaire, refoule la cornée en avant et sur le côté, de sorte que la racine de l’iris se trouve entrainée avec la cornée : staphylome intercalaire.

Staphylome équatorial

Une bosselure ardoisée occupe la région équatorial. On ne la voit qu’en faisant regarder fortement de côté. Le staphylome équatorial, qui s’observe dans le glaucome.

L’éclairage par transillumination, auquel il faut avoir recours, lèvre facilement le doute en affirmant la translucidité du staphylome.

Staphylome postérieur

Staphylome postérieur
Staphylome postérieur

C’est la déformation du pôle postérieur que l’on observe dans la myopie progressive. Des ectasies postérieures sont parfois découvertes sur un œil énuclée pour glaucome.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here