Conjonctivite de la tularémie

0
901

La conjonctivite de la tularémie est une conjonctivite infectieuse caractérisé par une ulcération nécrotique de la conjonctive et accompagnée d’engorgement ganglionnaire. Elle se manifeste au cours d’un étant infectieux grave.

La tularémie est une maladie infectieuse des rongeurs due à la Brucella tularense. Elle affecte :

  • le lèvre
  • l’écureuil
  • la marmotte

Elle se transmet par :

  • simple contact
  • piqûre d’insecte ou de mouche

On observe la tularémie :

  • chez les sujets qui traitent les peaux. Une ulcération nécrotique se fait au lieu d’inoculation, accompagnée d’une adénite suppurée et de phénomènes généraux grave
  • à l’occasion d’une inoculation de laboratoire, car elle est extrêmement contagieuse ; elle se manifeste alors sans lésion d’inoculation, avec une allure typhique

Symptômes

Conjonctivite
Conjonctivite

La tularémie de la conjonctive s’observe à la suite d’inoculation conjonctivale. Elle débute avec un cortège dramatique de phénomènes généraux :

  • fièvre
  • frissons
  • vomissements à la manière d’un érysipèle de la face
  • les paupières sont oedématiées
  • un gonflement énorme des ganglions parotidiens et sous-maxillaires s’installe

Sur la conjonctive palpébrale supérieure, on découvre des nodules jaunâtres, disséminés sur une conjonctive oedémateuse. Les nodules ont tendance à se nécroser au centre. Ils sont rares sur la conjonctive bulbaire ceux d’où ils ressemblent à une conjonctivite phlycténulaire. Les lésions cornéennes sont fréquentes.

Évolution

L’affection évolue, chez un malade profondément infecté, avec une allure typhique. L’adénopathie évolue vers la suppuration. Les lésion conjonctivale dure environ 1 mois ; elle guérit, laissant une cicatrice typique. Les ganglions suppurent pendant des mois. La moralité est d’environ 10%.

Anatomiquement, la lésion est un granulome infectieux.

Diagnostic

Le diagnostic se discute avec la conjonctivite de Parinaud. En dehors des notions étiologiques très importantes, qui font penser à la tularémie, les examens de laboratoire peuvent apporter une certitude. Un test d’agglutination apparaîtrait positif vers la 2ème semaine et persistent 4 à 6 ans.

Traitement

Il n’y a pas de traitement spécifique de la tularémie.

Le traitement de la conjonctivite est purement symptomatique. La streptomycine, l’auréomycine, le chloromycétine donnent, dans la tularémie, d’excellents résultats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here