Autres petite chirurgie oculaire

0
275

Les douche de vapeur et les compresses humides font parties de petite chirurgie oculaire.

Douche de vapeur

Les vaporisations d’eau bouillie sont indiquées comme traitement des orgelets ; elles calment la douleur et favorisent la collection du pus.

Dans les blépharites, elles servent à détacher les squames et provoquent une hyperhémie favorable à l’action des médicaments.

Blépharite
Blépharite

On se sert d’un vaporisateur du type laurenço.

Le malade a le cou et la poitrine couverts d’une serviette-éponge. Le visage peut être également couvert d’un champ de gaze ne laissant découvertes que les paupières. L’œil est approché à 15 cm environ du vaporisateur.

La douche dure environ 10 mn ; elle peut être renouvelée deux fois dans la journée.

Compresses humides

Les compresses humides chaudes, maintenues autant que possible à une température de 45 à 50°, épaisses, ont un effet antiphlogistique très efficace.

Elles sont indiquées dans toutes les affections aiguës du tractus uvéal (chroïdite aiguë, uvéite, iridocyclite aiguë), ténonite, sclérite, dans la conjonctivite gonococcique, dans le phlegmon de l’orbite ou la fluxion orbitaire symptomatique d’une sinusite frontale.

Elles sont réalisées à l’aide de serviettes pliées, trempées dans l’eau chaude puis essorées. Elles doivent être renouvelées très fréquemment, théoriquement toutes les minutes.

On peut remplacer les serviettes par une épaisse couche d’ouate humide, arrosée de quelques gouttes de laudanum et couverte de gutta.

Les compresses humides peuvent être utilisées également pour faire tomber les croûtes d’un impétigo des paupières. On les renouvelles deux fois par jour.

Elles ont le grand inconvénients de fragiliser les téguments et de favoriser l’apparition d’un eczéma. Il faut en arrêter l’emploi dès que des vésicules apparaissent.

Le cataplasme de farine de lin demeure un excellent antiphologistique. Les compresse humides froides atténuent les phénomènes inflammatoires.

Elles font céder la douleur mieux encore que les compresses chaudes. On peut utiliser des serviettes pliées trempées dans l’eau glacée, enfermant de petits fragments de glace.

Elles doivent être renouvelées très fréquemment. Les applications de vessie de glace sont loin d’avoir le même effet.

Collyres

Les collyres
Les collyres

Bien que tout médicament destiné à être appliqué sur la conjonctivite soit un collyre, on réserve le terme de collyre au médicament sous forme liquide, administré par instillation dans le sac conjonctival.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here