Autre lésions du nerf optique

1
763

Elles peuvent résulter de blessures directes : coup de couteau, plaies de guerre. Il y a plaie contuse ou contusion du nerf.

Autre lésions traumatiques du nerf optique : Les lésions situées plus en arrière eu jusqu’au voisinage du chiasma.

Blessures directes

Dans un cas qu’on a observé, un coup de couteau de la tempe avait perforé la paroi externe de l’orbite et sectionné le nerf optique.

La cécité peut être totale. Au fond d’œil d’œil absolument normal après l’accident on peut voir s’installer, les jours suivants, l’hyperhémie de la papille ou même l’image de la névrite optique.

La névrite optique
La névrite optique

Après quelques semaines c’est le tableau de l’atrophie optique.

Exceptionnellement, dans le cas de section partielle, il persiste un peu de vision et un champ visuel en rapport avec les fibres conservées. Ou bien, s’il s’agit d’un grain de plomb, un peu de vision peut être récupéré.

Fracture du canal optique

La lésion du nerf optique est le plus souvent indirecte et résulte d’une fracture du canal optique.

La fracture du canal optique est ordinairement une fracture irradiée, par choc sur la région frontale, le vertex, la région temporale, mais elle peut s’observer en relation avec un traumatisme de toute région du crâne et même par fracture de la base à la suite d’une chute sur les pieds.

Elle n’est pas rare dans les traumatismes du massif maxillo-malaire et même du nez.

La lésion du nerf siège presque toujours du côté traumatisé ; on peut la voir exceptionnellement du côté opposé.

Elle peut être bilatérale, dans les cas où les sommes des deux orbites sont intéressés par le trait de fracture.

Le tableau clinique est bien caractérisé par :

La cécité subite, unilatéral, installée au moment même de la blessure ; La mydriase, avec aréflexie à la lumière, du côté aveugle ;

La conservation du réflexe consensuel, venu de l’œil sain. Si l’on éclaire l’œil sain, la papille du côté aveugle se contracte normalement.

Si l’on éclaire l’œil aveugle, on ne provoque aucune contraction pupillaire de l’œil sain. Si, en bon éclairage, on obture l’œil sain, la papille du côté aveugle qui était jusque-là contracté, se dilate largement.

L’inégalité pupillaire varie suivant l’intensité d’éclairage au moment de l’examen ; de nombreuses causes d’erreur dans l’interprétation de l’état des pupilles peuvent provenir de ce fait.

Le fond d’œil, dans les premiers jours, est normal. Ce n’est que vers la fin de la 2e semaine que l’on voit s’installer, progressivement, l’atrophie de la papille.

La cécité est définitive. Tel est le tableau le plus habituel. On peut observer cependant des cas où un peu de vision est conservé dès le début, d’autre cas où un peu de vision peut être récupéré.

Dans les cas bilatéraux, il reste le plus souvent la cécité d’un œil, tandis que l’autre part peut s’améliorer.

La cécité
La cécité

Dans bien des cas où la ,perte de la vision est partielle, avec le champ pupillaire conservé dans une moitié supérieure ou inférieure de la rétine, il s’agit, non pas de fracture du canal optique, mais d’ébranlement du nerf avec lésion limitée des vaisseaux centraux de la rétine.

Un scotome central peut être la seule manifestation d’une lésion contusive du nerf optique.

Les cas où la cécité ne s’installe que tardivement après le traumatisme sont sujets à caution.

Les blessures chirurgicales

Les blessures chirurgicales du nerf optique peuvent s’observer au cours du traitement des sinusites postérieures ou des sinusites frontales.

Le plus souvent, il s’agit d’une contusion du nerf par effondrement d’une lame osseuse, mais le nerf peut être lésé par simple traction des écarteurs qui réclinent le globe.

1 COMMENTAIRE

  1. Kais

    Bonsoir, je veux savoir s’il y a un traitement pour un nerf optique endommagé par radiothérapie dans le cadre du traitement du cancer du cavum. Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here