Lésions traumatiques du nerf optique

0
982

Les fibres nerveuses qui constituent le nerf optique sont fragiles, mais protégées par une solide gaine durale, par le liquide qui les baigne, etc…

Elles peuvent être lésées en différents endroits, dans des conditions diverses qui impriment au tableau clinique en cachet particulier.

Les lésions traumatiques de la papille

L’évulsion du nerf optique

Les fibres sont arrachées, avec la lame criblée, dans le trou scléral ; les gaines peuvent être intactes.

La traumatisme du nerf optique
La traumatisme du nerf optique

Cette forme rare de lésion résulte de cases diverses :

Au cours de l’avulsion du globe, le nerf peut être arraché au niveau de la papille ;

Dans les blessures par coups de pointe de canne, de tige de parapluie de fourche, de conne ;

Dans le coups de fer de la tempe par balle de revolver.

Le tableau clinique est très particulier :

Au début, le fond d’œil est souvent masqué par une hémorragie abondante qui couvre la rétine centrale. Une fois l’hémorragie résorbée, on voit, à la place de la paille, un trou profond ou une excavation.

La rétine est déchirée avec ses vaisseaux sur le bord de l’excavation. la cécité est totale.

Si la déchirure est partielle, on voit un trou noir, en croissant, à la partie inférieure, avec les vaisseaux déchirées, tandis que le bord opposé de la papille est inchangé. La cécité n’est alors que partielle ; le champ visuel est altéré en rapport avec les lésions.

Plus tard, surtout dans les coups de feu de la temps, l’organisation cicatricielles aboutit à une image ophtalmoscopique caractéristique, qui permet le diagnostic rétrospectif.

La région de la papille est occupée par une plage d’un blanc tendineux, étendue bien au delà des limites de la papille, saillante, à bords dentelés, dépourvue de vaisseaux, couverte par places de pigments.

Les vaisseaux apparaissent à la limite de la plage, sous laquelle ils disparaissent, dessinant des tortuosités.

Les corps étrangers de la papille

Les corps étrangers de la papille visibles à l’ophtalmoscope, peuvent être observés à l’occasion de plaie du globe.

Les lésions nu nerf optique immédiatement en arrière du globe

Les lésions du nerf optique dans la partie occupée par les vaisseaux centraux de la rétine, relèvent de la même étiologie ; elles sont souvent le fait d’un coup de feu de la tempe.

Les lésions du nerf optique
Les lésions du nerf optique

Elles sont caractérisées par l’image ophtalmoscopique de l’ischémie de la rétine ; le tableau est celui de l’embolie de l’artère centrale ; trouble blanchâtre de la rétine ; vaisseaux grêles, à courant segmenté ; tache rouge cerise de la macula ; des hémorragies rétiniennes souvent abondantes accompagnent ce tableau.

Peu à peu s’installe l’atrophie de la papille et les altérations du fond d’œil caractéristiques des désordres vasculaires et nerveux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here