Abcès lymphangitique des paupières

0
3349

C’est un abcès collecté, d’origine lymphangitique, dû au staphylocoque, parfois au streptocoque.

Abcès lymphangitique des paupières

Il s’observe à l’occasion d’une excoriation des téguments, d’une contuse avec hématome. Il est le plus souvent secondaire à des lésions de grattage, chez l’enfant, à l’occasion d’un impétigo, d’un eczéma, d’une furonculose du sourcil.

Hématome
Hématome

Les abcès dits métastatiques que l’on observe à la suite d’une rougeole, d’une scarlatine, de la varicelle, sont sans doute le plus souvent de même origine ; ils sont localisés aux paupières, à l’occasion d’une excoriation.

L’abcès lymphangitique de la paupière inférieure s’observe fréquemment, à l’heure actuelle, chez les jeunes femmes qui s’épilent les sourcils. Un abcès à streptocoque peut être résiduel d’un érysipèle de la face.

L’abcès débute, avec une allure phlegmoneuse, par une rougeur diffuse, un œdème localisé à la paupière, sans phénomènes généraux notables.

Rapidement, en 2 ou 3 jours, l’abcès se circonscrit en une tuméfaction ovoïde, fluctuante, qui peut, à la paupière supérieure, atteindre le volume d’un œuf.

La peau violacée, distendue, se nécrose au point culminant et l’abcès s’ouvre, donnant issue à un pus bourbiollonneux et à des flammèches de tissus nécrosés.

La guérison se fait rapidement ; la cicatrice, d’abord gaufrée et violacée, s’efface peu à peu.

L’abcès à streptocoques s’accompagne plus souvent de nécrose des téguments et entraîne, par rétraction cicatricielle, un ectropion de la paupière.

L’abcès lymphangitique est de diagnostic en général facile. Il ne saurait être confondu avec un chalazion suppuré, avec un orgelet, avec une péricystite suppurée.

Il est plus difficile d’en déterminer l’étiologie. Dans le cas de traumatisme, il doit faire soupçonner la présence d’un corps étranger.

Traitement

Concernant les affections inflammatoires des paupières, la guérison dépend du traitement ; sous anesthésie générale brève, l’incision large, parallèle au bord libre, suivie d’un curettage rapide des flammèches amène une guérison rapide, sans cicatrice visible.

L’abcès des paupières peut être aussi symptomatique d’une affection de voisinage. Il est alors localisé au voisinage de la lésion sous-jacente.

Abcès des paupières
Abcès des paupières

Il n’est pas très rare, par exemple, d’observer un abcès de la paupière supérieure symptomatique d’une sinusite frontale.

Il est alors localisé à la partie supéro-externe de la paupière, en regard d’une perfection spontanée qui s’est faite à l’extrême limite du prolongement frontal du sinus.

Symptomatique d’une sinusite maxillaire, d’une ostéo-périostite d’origine dentaire, l’abcès est localisé en regard du bord inférieur de l’orbite. Secondaire à une ethmoïdite, il peut envahit les deux paupières.

Le traitement d’un abcès symptomatique se confond avec celui de l’affection causale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here