Le zona ophtalmique

0
4363

Le zona ophtalmique est une maladie infectieuse, caractérisée par une éruption de vésicules dans le territoire cutané du nerf ophtalmique d’un seul côté.

Les manifestations oculaires sont à peu près constantes.

L’affection laisse comme reliquat des cicatrices indélébiles et, comme séquelle redoutable, des algies post-zostériennes tenaces.

Le zona ophtalmique
Le zona ophtalmique

Virus inconnu

L’affection est due à un virus filtrant montrant une infinité particulière pour l’ectoderme et pour le système nerveux.

Ce virus inconnu fait partie du groupe des affections dites ectodermoses neurotropes. Il est parent du virus de l’herpès simple mais, contrairement à celui-ci, il n’est pas inoculable à la  cornée du lapin. Il est aussi très proche parent du virus de la varicelle.

Il arrive qu’un enfant, vivant dans l’entourage d’un malade atteint de zona, contracte la varicelle après une incubation de 3 semaines.

Le virus, sans doute cantonné d’abord dans les fosses nasales, transporté par voie sanguine ou cheminant le long des fibres nerveuses, atteint avec élection le neurone sensitif primaire du trijumeau.

Les lésions inflammatoires

Les lésions, d’abord inflammatoires, prédominent sur le ganglion de Gasser, sous forme d’infiltration lymphocytaire autour des cellules ganglionnaires, et sur le nerf ophtalmique, avec tendance à la nécrose et aux hémorragies.

Le nerf ophtalmique
Le nerf ophtalmique

Elle sont suivies d’altérations dégénératives dans le nerf ophtalmique.

Mais elles diffusent également dans le névraxe jusque dans la région bulbo-protubérantielle. Il y a inflammation méningée.

Le sympathique participe au processus, comme le montrent les altérations du ganglion ciliaire.

Le zona atteint avec prédilection des sujets âgés, mais il n’épargne pas les jeunes.

Un certain nombre d’affections, fragilisent le système nerveux, jouent le rôle de causes prédisposantes (syphilis ; intoxications par l’oxyde de carbone, l’arsenic, le bismuth ; oreillons ; affections du système nerveux central).

Le froid, un traumatisme de la face intéressant les terminaisons nerveuses du trijumeau sont souvent la cause occasionnelle du zona ophtalmique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here