Les ulcères marginaux de la cornée

0
1256

Ils sont d’observation courante, le plus souvent associés à une conjonctivite.

Ulcère marginal de la cornée associé à une conjonctive

La conjonctivite à bacilles de Weeks, la conjonctivite à diplobacilles s’accompagnent assez souvent, chez l’adulte, d’ulcérations marginales de la cornée, qui apparaissent dans les couches superficielles œdématiées, au voisinage du limbe.

Ulcères marginaux de la cornée
Ulcères marginaux de la cornée

On observe alors, à petite distance et concentriques au limbe, une série d’érosions superficielles, ou bien ulcère unique, en croissant, en faucille, entouré d’une infiltration diffuse du parenchyme.

L’ulcère s’efface le plus souvent en peu de jours sans laisser de trace.

Ulcère marginal de l’acné rosacée.

Ulcère marginal de la conjonctivite phylycténualire.

Ulcères marginaux de l’eczéma. Ils débutent par une série d’infiltrats échelonnés au voisinage du limbe, à la partie supérieure de la cornée, qui s’ulcèrent secondairement.

Ulcère marginal d’origine nasale

Il paraît relever, d’une infection latente des voies lacrymales, d’origine nasale, réveillée sous des influences saisonnières. Le point lacrymal inférieur et en général béant.

L’ulcère s’annonce par une vive douleur, accompagnée de photophobie et d’un larmoiement intense. La douleur, du type névralgique, accompagne d’une rhinorrhée abondante par la narine du même côté, réalise le syndrome du nerf nasal, décrit par Carlos Charlin.

En un point voisin du limbe, souvent caché par la paupière supérieure, apparaît un petit infiltrat superficiel. A son voisinage, la conjonctive est vivement hyperhémiée.

L’infiltrat est bientôt remplacé par une ulcération ovalaire prenant les colorants, environnée d’un léger  trouble interstitiel de la cornée. D’autres infiltrats peuvent apparaître et évoluer de même au voisinage immédiat du premier.

L’affection de la cornée dure une huitaine de jours, puis s’éteint, laissant une taie à contours polycycliques qui s’efface bientôt.

Souvent, la kératite se manifeste aux deux yeux, sous forme d’infiltrats nombreux rangés concentriquement au limbe, tandis que d’autres infiltrats plus petits sont dispersés vers le centre de la cornée.

Ulcère marginal infectieux

Il paraît appartenir au même groupe. Il est souvent associé au rhumatisme.

Ulcère marginal de la lithiase conjonctivale

Un ulcère marginal est souvent provoqué par une concrétion conjonctivale. Il s’agit le plus souvent de lithiase meibonnienne, mais aussi parfois de lithiase des cryptes de Henle.

L’ulcère siège toujours dans la moitié inférieure de la cornée, en regard d’un calcul visible de la conjonctive palpébrale inférieure. L’ulcère récidive tant que le calcul n’a pas été enlevé.

Ulcère marginal syphilitique

Cette étiologie n’est pas fréquente. L’ulcère peut apparaître en même temps qu’une iritis syphilitique.

Ulcère marginal de l’arc sénile

On observe souvent, chez le vieillard, un ulcère torpide, une perte de substance superficielle, installée dans l’aire d’un gérontoxon, comme une sorte de séquestration des couches superficielles.

L'arc sénile
L’arc sénile

Ulcère marginal d’origine métastatique

On l’observe au cours d’une staphylococcie ou en relation avec un foyer latent d’infection, sous forme d’infiltrats concentriques au limbe.

A l’infiltrat succède une ulcération allongée, réniforme, en faucille. Un cercle périkératique intense entoure le limbe.

La guérison se fait habituellement sans reliquat important. L’ulcère marginale métastatique peut coïncider avec l’apparition d’une iritis.

Les ulcères marginaux de la cornée, dans les formes aiguës, sont abordés par un bouquet vasculaire superficiel ; celui-ci laisse comme reliquat un feston vasculaire.

Dans les formes où des ulcères multiples ont occupé toute la périphérie de la cornée, la conjonctive s’avance sur la cornée sous forme d’une bordure continue, festonnée, vascularisée.

La perforation d’un ulcère marginale s’observe parfois, en particulier dans la kératite phycténulaire ; elle comme reliquat une ectasie locale de la cornée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here