Traitement général de la tuberculose oculaire

0
271

Malgré les risques auxquels elle expose, la tuberculose oculaire a encore des adeptes.

Tuberculinothérapie

La tuberculose peut toucher tous les organes ; l’œil en tant appareil visuel semble le plus touché par le tuberculose et peut aboutir à la cécité.

Nous n’en avons pas l’expérience ; nous empruntons donc à Jacquelin, qui s’efforce de la réhabiliter, ses indications.

Elle doit être utilisée de façon précoce si le tuberculin-test est positif.

Mais elle est formellement contre-indique s’il existe une lésion pulmonaire ulcéro-caséeuse.

Elle est également proscrite dans le cas de grossesse ou d’infection générale ou s’il existe des tares hépato-rénales.

Le mieux est de l’utiliser par voie sous-cutanée. La tuberculine est diluée extemporanément dans un solution de sérum physiologique à 7/1000 .

On utilise des solutions au 1/10e, 1/100e, 1/1000e et même au 1/10000e. L’injection sous-cutanée est faite à la séringue de Barthélemy, à la face externe du bras, chaque injection à distance de la précédente.

La dose initiale varie suivant la réaction obtenue au tuberculin-test. L’important est de provoquer une réaction syndromique nette, sans réaction générale importante.

On commence en général par la dose de 1/10e de milligramme de tuberculine. Les injections sont espacées de 1 semaine.

Il faut d’ailleurs attendre que la réaction syndromique soit éteinte avant de pratiquer l’injection suivante.

Le traitement soit être poursuivi pendant 6 mois. Il faut pratiquer trois cures de tuberculine, séparées par un intervalles de 3 mois.

Le traitement à la tuberculine exige la plus grande prudence. Il ne doit pas être commencé en période aiguë de la maladie.

Antigène méthylique

L’action de l’antigène méthylique n’est pas douteuse, surtout dans le tuberculoses oculaire para ganglionnaires non accessibles à la radiothérapie ou non influencées par elle.

Tuberculose oculaire
Tuberculose oculaire

Il est cependant difficile d’en prévoir le résultat. C’est pourquoi il ne faut pas persister si aucune amélioration n’apparaît après une série de 14 à 16 injections d’antigène dilué.

Par contre, s’il y a une amélioration nette, nous conseillons de pratiquer des séries régulières et périodiques d’antigène méthylique (de la même façon que les séries de muthanol au cours de la syphilis).

La première année, on effectuera trois séries, la deuxième et la troisième année deux séries, pour terminer avec une seule série par an, jusqu’à la 6e année.

Grâce à cette méthode, on évitera bien des récidives. En cas de lésion pulmonaire associée à la lésion oculaire, on de devra jamais utiliser l’antigène, il faut savoir aussi qu’au début du traitement peuvent survenir des réactions focales passagères, dont il ne faudra pas s’alarmer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here