Étiologie de l’œdème de la papille

0
4183

L’œdème de la papille relève des causes diverses.

Dans la grande majorité des cas, l’œdème de la papille est le signe d’une hypertension intra-crânienne.

Causes intra-crânienne

l’œdème de la papille est le signe d’une hypertension intra-crânienne.

C’est pourquoi la découverte fortuite d’un œdème de la papille impose de façon formelle et sans retard un examen ophtalmoscopique complet, en particulier un examen du champ visuel, puis un examen neurologique.

Symptomatique d’une tumeur cérébrale

L’œdème papillaire est le plus souvent symptomatique d’une tumeur cérébrale.

Tumeur cérébrale
Tumeur cérébrale

Méningite séreuse

Il peut être symptomatique d’une lésion agissant comme tumeur cérébrale :

  • gomme méningée
  • tubercule du cervelet
  • angiome
  • anévrysme artério-veineux
  • congénital
  • kyste du cervelet
  • cycticerque

Il peut être symptomatique d’une méningite séreuse. Il est probable qu’il en est ainsi dans les cas, pas très rares, qualifiés pseudo-tumeurs. Un malade souffrant de violentes céphalées présente un œdème papillaire bilatérale.

L’examen neurologique ne révèle aucun signe de tumeur cérébrale. Après quelques mois, l’œdème papillaire disparaît spontanément, sans laisser de trace.

Abcès du cerveau

Il est souvent symptomatique d’un abcès du cerveau, surtout d’un abcès temporal.

Hémorragie sous-durale

Il peut être symptomatique d’une hémorragie sous-durale.

Traumatismes crâniens

Dans les traumatismes crâniens, il n’est pas rare d’observer, après quelques jours, un œdème papillaire léger, sans grande valeur sémiologique. Il relève sans doute d’une hypertension intra-crânienne passagère.

Oxycéphalie

Dans l’oxycéphalie, l’hypertension intra-crânienne est due à la diminution de la capacité crânienne et non au rétrécissement du canal optique.

Il peut demeurer inchangé pendant des années ; il peut aboutir à l’atrophie papillaire.

Hydrocéphalie

Dans l’hydrocéphalie, l’œdème de la papille est rare. Lorsqu’il existe, il paraît dû à la dilatation du IIIe ventricule.

La thrombo-phlébite du sinus caverneux

La thrombo-phlébite du sinus caverneux s’accompagne d’un œdème papillaire le plus souvent unilatéral. La thrombo-phlébite du sinus latéral s’accompagne en général d’un œdème papillaire, bilatéral.

Causes intra-canaliculaires

Bréjeat et David avec Renard décrivent sous le nom de névrite optique intra-canaliculaire œdémateuse aiguë un œdème aigu de la papille en relation avec l’étranglement du nerf dans le canal optique.

Un tableau clinique caractérisé, chez un sujet jeune, par une baisse visuelle rapide à 1/10e, avec scotome central absolu, œdème papillaire.

L’affection évolue en quelques semaines vers l’atrophie optique et la cécité. Un œil est d’abord atteint, puis l’autre, quelques semaines ou quelques mois plus tard.

Ces symptômes sont dus à l’étranglement du nerf dans le canal optique ; ils imposent sans retard la libération du nerf : résection, par voie transfrontale, de la paroi supérieure du canal optique.

Le nerf apparaît turgescent en amont de la lame durale, à l’entrée du canal optique. Il n’existe pas d’œdème cérébral. Il paraît s’agir d’une névrite à virus neurotrope.

Causes orbitaires

L’œdème est alors dû à la gêne apportée à la circulation de retour dans la veine centrale de la rétine.

Tumeurs de l’orbite

Entre toutes, les tumeurs du nerf optique s’accompagnent d’œdème papillaire. L’œdème revêt alors le type de bouton papillaire, parfaitement circonscrit, saillant, couvert de vaisseaux tortueux.

Les nerfs optiques
Les nerfs optiques

Les sinusites sphénoïdales suppurées

Les sinusites sphénoïdales suppurées ou les sinusites frontales suppurées s’accompagnent parfois  d’œdème de la papille, dont la pathogénie est mal élucidée.

Causes oculaires

L’œdème de la papille peut être symptomatique de l’hypotome oculaire, de l’ophtalmomalacie. On l’observe sur les yeux fistulisés, à la suite d’opérations décompressives.

On l’observe associé à l’ophtalmomalacie qui s’installe parfois à la suite d’une contusion du globe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here