Trachome : complication et pronostic

0
2220

Les complication du trachome s’avèrent extrêmement fréquentes.

Complication

Complication évolutives

Le trachome peut évoluer avec une allure aiguë. Le trachome aigu est dû en général à l’association :

Il se manifeste par une :

  • photophobie intense
  • le larmoiement abondant
  • une sécrétion puriforme

Chez les vieux tranchomateux, l’infection des voies lacrymales est fréquente ; il s’agit même parfois d’un trachome lacrymal.

Sur la cornée oedémateuse, fragilisée, des ulcérations apparaissent, provoquées et entretenues par le frottement des cils ; elles récidivent ; elles peuvent se compliquer.

Du fait de l’infection lacrymale, un ulcère à pneumocoque de la plus grande gravité peut survenir ; il aboutit alors le plus souvent à la perforation de la cornée.

Complication cicatricielles

Le trachome, abandonné à lui-même, entraîne à la longue des altérations très importantes du côté de la paupière supérieure.

La cicatrisation de la muqueuse, l’infiltration du tarse surtout, qui est épaissi, incurvé en regard de la ligne d’Arlt, concourent à la déformation de la paupière supérieure.

Celle-ci dessine à l’extérieure une voussure transversale ; le bord libre épaissi s’incurve en dedans ; les cils sont ainsi déviés ; ils se replient en dedans avec le bord de la paupière.

Il en résulte le grave « trichiasis » :

  • les cils incurvés
  • inégaux
  • cassés
  • viennent frotter la cornée

Le trichiasis est à l’origine de nombreux ulcères récidivants qui laissent après eux des opacités par lesquelles la vision est de plus en plus compromise. Dans les cas anciens, le bord libre de la paupière est aminci, irrégulier.

Du côté de la muqueuse, la rétraction cicatricielle efface les culs-de-sac. La conjonctive passe directement du tarse sur le globe. Des brides se tendent entre la paupière et le globe quand on éverse la paupière.

C’est le symblépharon, qui concourt à augmenter le risque d’ulcération de la cornée. La fente palpébrale se rétrécit : blépharophimosis.

il n’est pas rare enfin que l’épithélium cornéen, sous l’influence de l’inflammation chronique dont il est le siège, subisse une métaplasie qui le transforme en un épithélium pavimenteux stratifié.

La cornée, comme la conjonctive, est couverte d’un « épiderme ». C’est le xérosis qui aboutit fatalement à la cécité.

Pronostic

Le trachome a une évolution essentiellement lente. Certains malades non traités peuvent traîner pendant toute leur vie un trachome e évolution, dont ils s’accommodent jusqu’au jour où des complications surviennent qui, en peu de temps, aboutissent à la cécité.

Des poussées aiguës, en relation avec un traumatisme professionnel ou avec une infection conjonctivale associée, aggravent un trachome jusque là toléré.

Un grand nombre de trachomateux deviennent aveugles, du fait des ulcérations de la cornée provoquées par le trichiasis et aggravées par l’infection lacrymale, du fait aussi du xérosis.

Le trachome peut cependant guérir spontanément, à la longue. On rencontre souvent de vieux trachomateux non traités. Les conjonctive présente l’aspect du trachome cicatriciel ; des concrétions calcaires représentent les follicules trachomateux rétractés.

Par contre, observé au début et judicieusement traité, le trachome est susceptible de guérir complètement, en peu de mois, ne laissant aucune trace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here