Le syndrome chiasmatique

0
913

Les affections qui retentissent sur le chiasma se traduisent par un ensemble de signes assez caractéristiques qui constituent le syndrome chiasmatique.

Les altérations du champ visuel ont un intérêt capital. Elles ne sont pas cliniquement évidentes et peuvent demeurer ignorées du malade. Elles doivent être systématiquement recherchées par un relevé attentif du champ visuel.

Pratiquement, on peut se contenter de l’examen aux index blancs, de différents diamètres.

Mais lorsqu’il s’agit de déceler une encoche dans le champ temporal supérieur, dans le cas d’adénome probable de l’hypophyse, soupçonné par le médecin, il set bon, si l’examen aux index blancs ne révèle rien, d’avoir recours aux index colorés.

Dans d’autres cas, il peut être utile d’examiner par comparaison la différence de sensibilité des moitiés nasale et temporale de la rétine.

Pour cela, on projette en même temps deux index identiques dans les deux moitiés opposés du champ visuel.

S’il y a hémianopsie temporale relative, l’index projeté dans le champ nasal est seul perçu, ou mieux perçu.

On peut encore projeter le même index alternativement, à légale distance du point de fixation, dans le champ visuel temporal et dans le champ nasal. l’index est moins bien vu dans le champ temporal.

A lui seul, le relevé du champ visuel peut permettre d’établir le diagnostic précoce d’adénome de l’hypophyse.

L’hémianopsie bitemporale

L’hémianopsie bitemporale est le signe caractéristique et pathognomonique des affections du chiasma. Le  chiasma est en effet la seule région où une lésion unique peut donner lieu à une hémianopsie bitemporale.

Hémianopsie bitemporale
Hémianopsie bitemporale

L’hémianopsie peut épargner ou non la macula. Elle peut être typique, nettement tracée au cordeau suivant le diamètre vertical. Elle est souvent atypique.

Cécité d’un côté, avec hémianopsie temporale de l’autre

Si la lésion progresse et si la compression est plis accusée d’un côté, surtout dans le cas de compression portant sur la partie antérieure du chiasma, l’hémianopsie bitemporale observée au début fait place à la cécité totale de l’œil, du côté le plus atteint, associée à l’hémianopsie temporale du côté opposé.

Ce tableau a la même valeur sémiologique que l’hémianopsie bitemporale, dont il est l’aboutissement. le côté où l’œil est aveugle est le côté où la lésion exerce la plus grave compression.

Un scotome paracentral hémianopsique bitemporal

Un scotome paracentral hémianopsique bitemporal absolu peut être le premier signe de déficit dans les champs temporaux. Il est souvent accompagné d’un déficit périphérique bitemporal.

Le scotome central

Le scotome central, caractéristique de la névrite rétrobulbaire, peut être le premier signe de l’atteinte du champ visuel. Le faisceau maculaire, plus fragile, est souvent affecté initialement.

D’après Traquair, le scotome central initial est caractéristique d’une lésion inflammatoire ou d’une tumeur à croissance rapide. Il serait du à une gêne circulatoire dans le faisceau maculaire.

Le scotome central s’accompagne d’aileurs habituellement d’une déficit périphérique dans le champ temporal.

L’hémianopsie latérale homonyme

L’hémianopsie latérale homonyme s’observe dans le cas où la compression s’exerce à la partie postérieure du chiasma et davantage sur la bandelette.

L’hémianopsie nasale unilatérale

L’hémianopsie nasale unilatérale, très rare, ne peut relever que d’une compression latérale du chiasma.

L’hémianopsie binasale

L’hémianopsie binasale n’est pas à proprement parler, un symptôme chiasmatique. Elle peut être due cependant à la compression du chiasma en deux endroits, par des brides vasclaires, à la traction exercée sur les nerfs optiques refoulés, à des troubles ischémiques. Elle est toujours d’interprétation difficile. Elle est d’ailleurs exceptionelle.

Hémianopsie binasale
Hémianopsie binasale

L’hémianopsie horizontale

L’hémianopsie horizontale, comme signe d’atteinte du chiasma, est également rare.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here