Le strabisme divergent

0
5911

Les yeux sont constamment en état de divergence, lorsqu’un œil fixe, l’autre se dévie en dehors. Donc c’est le strabisme divergent.

Le strabisme divergent n’est pas très fréquent. On peut en distinguer plusieurs formes cliniques :

Le strabisme divergent de la myopie

C’est le plus fréquent. Il apparaît chez des sujets atteint de myopie de degré moyen (4 à 6 δ), vers l’âge de 10 à 12 ans, à l’époque où l’enfant commence à travailler de près de façon assidue.

Il est dû à une insuffisance de convergence. En général , le myopie de degré moyen, n’ayant pas besoin d’accommoder pour la vision de près, n’a aucune tendance à converger.

Les trouble sont d’abord ceux d’une insuffisance de convergence. Le malade louche par intermittence, dans la vision de près ; le trouble apparait ou s’exagère en fin de journée (strabisme intermittent).

Strabisme
Strabisme

Puis le strabisme devient permanent. Il tend à s’exagérer par la suite, au cours des années (probablement en raison du développement de l’orbite).

Il s’agit le plus souvent d’un strabisme alternat. L’acuité visuelle des deux yeux est en général bonne. L’amblyopie unilatérale est rare.

Le strabisme divergent n’appartient cependant pas exclusivement à la myopie. On le rencontre dans l’anisométropie, surtout lorsqu’un œil est myopie, l’autre hypermétropie.

Le malade se sert de l’un ou de l’autre œil, suivant la distance de l’objet à fixer : l’œil hypermétropie est utilisé pour la vision au loin, l’œil myopie pour la vision de près ; dans chaque cas, l’autre œil louche.

On peut également l’observer chez des enfants hypermétropes surcorrigés (l’accommodation n’était pas sollicitée) ou chez des hypermétropes fortes, qui renoncent à accommoder dans la vision de près, pour éviter la fatigue.

Le strabisme divergent d’origine nerveuse

On l’observe chez de tout jeunes enfants, dans la descendance d’alcooliques ou d’épileptiques ; il n’a aucun rapport avec un vice de réfraction. Il paraît lié à un défaut de développement de la convergence.

De même , le strabisme divergent peut s’installer chez l’adulte, à la suite d’une paralysie de la convergence (encéphalite).

Le strabisme divergent secondaire

Tandis que, chez l’enfant, lorsqu’un œil est amblyope par lésion congénitale ou acquise, il a tendance à se dévier en dedans, chez l’adulte au contraire, lorsqu’un œil devient aveugle ou amblyope, il a tendance à se dévier en divergence.

Amblyopie
Amblyopie

Après ténotomie du droit interne, pratiquée dans l’enfance pour strabisme convergent, il n’est pas rare de voir s’installer plus tard, surtout si l’œil est amblyope, un strabisme divergent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here