La mydriase traumatique et déchirures de l’iris

1
3010

La mydriase traumatique, accompagnée d’aréflexie pupillaire, est un symptôme fréquent. Dans les cas grave, l’iris peut apparaître largement déchiré.

La mydriase traumatique

La pupille, apparemment sans lésion anatomique, parfois légèrement déplacée en corectopie, est en mydriase modérée et ne réagit ni à la lumière, ni à la vision de près.

Mydriase
Mydriase

L’instillation d’atrophie accentue la mydriase. On dirait que le sphincter est sidéré.

Dans un certain nombre de cas, la mydriase relève d’un trouble d’innervation, par atteinte soit des terminaisons nerveuses, soit un plexus choroïdien. Dans d’autres cas, elle est due à une rupture interstitielle du sphincter.

La mydriase peut être passagère ; elle est souvent durable. Après quelques mois seulement, les réflexes commencent à apparaître, d’abord faibles.

Parfois ils sont dissociés, le réflexe à la vision de près revenant le premier, avant le réflexe à la lumière, comme in l’observe à la phase de récupération d’une paralysie du III.

Il faut alors admettre que la mydriase était en relation avec l’atteinte traumatique des terminaisons nerveuses ou du plexus ganglionnaire choroïdien.

Dans d’autres cas, on constate après quelques mois que la pupille est légèrement déformée. Elle se contracte vivement sur une partie de sa circonférence demeurée anatomiquement normale, tandis qu’elle ne se contracte pas sur une partie où se montre une atrophie de l’iris.

Il faut admettre alors qu’il y a eu, au moment du traumatisme, rupture interstitielle du sphincter ; celui-ci se comporte comme un ruban élastique dans le quel, en un endroit, les fils de caoutchouc auraient perdu leur élasticité.

Cela s’observe dans les cas où l’iris a été distendu, forcé par le cristallin ; on observe alors, comme signe confirmatif de ce mécanisme, de petits crevés du stroma, répartis sur tout le pourtour de l’iris. Une cataracte de Vossius accompagne alors parfois la mydriase.

Déchirure de l’iris

L’iris apparaît largement déchiré depuis la pupille jusqu’à sa racine, comme s’il avait éclaté sous la pression du cristallin déplacé.

Des caillots hématiques demeurent suspendus aux lèvres déchiquetées de la ruptures et en dissimulent l’étendue pendant les premiers jours.

Dans d’autres cas, les lésions provoquées par le cristallin ébranlé sont discrètes ; elles doivent être recherchées avec soin, car la moindre lésion a une valeur sémiologique.

Ce peut être une encoche discrète du bord pupillaire. Souvent plusieurs encoches réparties en différents endroits du bord pupillaire confèrent à la pupille un aspect crénelé.

Ce peut être un simple effilochage de la bordure pigmenté, dont les lambeaux flottent dans le champ pupillaire.

Des fragments d’épithélium pigmenté peuvent être déposés dans le bas-fond de la chambre antérieure.

Une encoche profonde peut avoir déchiré le sphincter de la pupille. Un caillot de sang occupe, pendant quelques jours, l’ouverture de la ganse où coulisse le sphincter.

Ailleurs, le stroma apparaît infiltré de sang, ou soulevé par une nappe hémorragique diffusée dans le plan de clivage qui sépare le stroma de l’épithélium pigmenté.

Épithélium pigmenté
Épithélium pigmenté

Dans d’autres cas, alors que le bord pupillaire est intact, des crevés apparaissent de tous côtés dans le stroma.

Le tapis superficiel de pigment est interrompu ; les fibres du stroma déchirées, blanchâtres, apparaissent dans la brèche où se voit encore une suffusion hémorragique.

De tels crevés, dispersés circulairement sur toute la surface du stroma, coïncident parfois avec la mydriase traumatique.

On a l’impression que l’iris a été distendu par la poussé d’arrière en avant du cristallin, lors du choc en retour.

Plus rarement, le feuillet pigmenté seul a été désinéré à la racine de l’iris. De larges trous à bords festonnés apparaissent alors à l’éclairage indirect.

1 COMMENTAIRE

  1. MATHLOUTHI ADEL

    oeil gauche opéré depuit 20 ans.J’avais senti une gène à l’oeil ,en regardant dans ma glace j’ai constaté que mon iris était ouvert dans la partie haute de l’oeil????? le chirurgien,me dit tout và bien,je lui demande ce qui se passe avec mon oeil droit;ce n’est rien,ce n’est pas génant dans la partie haute,on ne peut rien faire??depuis 7ANS J ai fais une greffe de cornee en perdant le cristallin Je suis dégoûtée. la déchirure d iris est très claire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here