Les lésions tuberculeuses secondaires

0
455

Elles s’observent chez des tuberculeux avérés ; elles peuvent être le signe d’une tuberculose latente.

Les nodules miliaires de la conjonctive

La conjonctive bulbaire est parsemée de petits nodules miliaires, de coloration jaunâtre, du volume d’une tête d’épingle, qui soulèvent la conjonctive. On les observe chez :

  • les tuberculeux pulmonaires avérés
  • les enfant

Chez Les tuberculeux pulmonaires avérés

Sur une conjonctive simplement un peu hyperhémiée, on voit une efflorescence de nodules dispersés :

  • les uns d’un blanc grisâtre
  • d’autres plus volumineux
  • plus saillants
  • jaunâtres

Il n’y a pas de ganglion prétragéen. Ces nodules peuvent demeurer longtemps inchangés. Chez les sujets à la phase de généralisation tuberculeuse, les nodules s’ulcèrent ; les bords sont alors déchiquetés, le fond couvert d’un enduit pseudo-membraneux.

Chez les enfants

Enfant
Enfant

Chez les enfants, on observe parfois, dans l’angle supéro-externe de la conjonctive bulbaire, au voisinage de la glande lacrymale qui elle-même fait saillie sous la conjonctive, une coulée de nodules jaunâtres, du volume d’une tête d’épingle, analogues à ceux que nous venons de décrire, saillants sur une conjonctive rouge, parsemée de gros vaisseaux tortueux ; chaque nodule est entouré d’un halo rouge inflammatoire.

Ces nodules sont le plus souvent associés à une dacryo-adénite tuberculeuse (accompagnée de dacryocystite). Il y a presque toujours une adénite prétragéenne suppurée, des ganglions cervicaux et sous-mentaux ulcérés.

La forme ulcéro-végétante

On l’observe le plus souvent à la paupière supérieure, dans le sillon subtarsal et sur la conjonctive du tarse, parfois à la paupière inférieure. L’aspect est celui d’une conjonctivite folliculaire géante ulcérée.

A la lampe à fente, on observe, noyés au milieu de papilles hyperplasiées, des follicules de teinte jaunâtre ; ils entourent une masse végétante en chou-fleur, à centre caséeux, dont le bord éversé est formé de papille hyperplasiées, végétantes, écrasées par la pression de la paupière sur le bulbe.

Les tuberculome de la conjonctive

Le tuberculome de la conjonctive est rare. C’est un nodule :

  • de coloration jaunâtre
  • orangée
  • du volume d’un pois
  • saillant sous la conjonctivite
  • adhérent à la sclérotique

On y observe par transparence des points jaunes, caséeux. Il s’agit peut-être, non d’une lésion conjonctivale, mais d’un foyer de sclérite, à évolution torpide.

Physiologie de l'oeil
Physiologie de l’oeil

Le seul cas qu’on a observé était associé à une grave iritis sur la conjonctive même, sillonnée de gros vaisseaux, s’observaient de petits nodules miliaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here