Le kyste de l’iris

1
5309

Le kyste perlé de l’iris se développe aux dépens du follicule d’un cil, introduit dans la chambre antérieure à la faveur d’une plaie du globe.

Le kyste perlé de l’iris

C’est un kyste par implantation. Aux dépens du follicule se développe progressivement une petite tumeur d’un blanc jaunâtre, rappelant une perle. Il faut faire un examen de l’iris.

Lorsque le kyste est devenu volumineux, à l’examen à la lampe à fente, il ne peut être mieux comparé qu’à une vessie de porc gonflée de graisse, comme celles que l’on voyait autrefois à la devanture des charcutiers.

Le kyste de l'iris
Le kyste de l’iris

Il est formé d’une enveloppe épidermoïde enfermant une masse graisseuse. Il provoque alors des accidents inflammatoires, qui ne sont pas toujours accompagnés d’hypertension ; il peut y avoir tout aussi bien hypotonie du globe.

Tout kyste perlé doit être extirpé de bonne heure, sans attendre qu’il donne lieu à des accidents.

L’expiration doit être complète, le kyste étant emporté par une large iridectomie, avec le segment d’iris sur lequel il est implanté. Une ablation incomplète est fatalement suivie de récidive.

Kystes séreux de l’iris

Les Kystes séreux de l’iris sont les plus fréquents. Ils se développent par prolifération, dans la chambre antérieure ou à la surface de l’iris, de débris d’épithélium cornéen ou d’épithélium conjonctival, introduits à la faveur d’une plaie pénétrante.

Ces kystes peuvent atteindre un assez grand volume sans entraîner fatalement d’accidents d’hypertension oculaire.

Lorsque l’œil est perdu, du fait du traumatisme causal, le kyste transparent peut être respecté. Lorsqu’il est l’occasion d’accidents hypertensifs, l’opération devient nécessaire.

L’extirpation totale est souvent difficile car le kyste occupe en général l’angle de la chambre antérieure, tapissant la cornée, et il est rarement possible d’enlever le kyste sans l’ouvrir.

La chambre antérieure
La chambre antérieure

C’est pourquoi la ponction simple, au limbe, dans le but de faire céder les accidents glaucomateux, est justifiée.

Elle peut être répétée. Villard et Déjean ont proposé la diathermo-coagulation. La radiothérapie a été parfois suivie de régression totale.

1 COMMENTAIRE

  1. j,ai un kyste a la cornee des deux yeux je perds la vue dite moi quoi faire depuis 2 ans je fais une visite tous les 6 mois et rien de plus je prends chaque jour i mois sur 2 oftan macula

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here