Deux autres médications vasculaires

0
210

Les modificateurs de la coagulabilité, de la viscosité, et les modifications de la paroi vasculaire sont des médications vasculaires.

Modificateurs de la coagulabilité

Les modificateurs de la coagulabilité, de la viscosité, de la tension superficielle du sang sont surtout les médicaments qui agissent sur la coagulabilité qui sont à l’ordre du jour, avec l’héparine et le dicoumarol.

On les utilise dans la thrombose de la veine centrale de la rétine.

La veine centrale de la rétine
La veine centrale de la rétine

L’héparine

L’héparine s’administre par voie intra-veineuse, en 3 ou 4 injections par jour de 75 à 150 mg chacune, sous contrôle rigoureux du temps de coagulation ; son action est rapide.

Le dicoumarol

Le dicoumarol s’administre par la bouche, à dose de 60 cg en un jour, dose unique en général, ne devant être répétée ultérieurement que sous contrôle du temps de prothrombine ; son action est lente.

Ces substances ne doivent être utilisées que sous contrôle strict du temps de coagulation. Elles sont contre-indiquées, bien entendu, dans tous les états hémorragiques, ainsi que dans les affections susceptibles de provoquer une hémorragie.

Modifications de la paroi vasculaire

Deux types de remèdes s’offrent ici :

Les médicaments de l’artério-sclérose (dont on doit savoir qu’on ne doit pas attendre l’impossible) ; ils comprennent surtout les iodures, avec d’innombrables spécialités et accessoirement les silicates et thiocyanates.

Artério-sclérose
Artério-sclérose

Les médicaments de la fragilité capillaire, très intéressants théoriquement, mais dont l’action en pratique n’est que rarement indiscutable, avec la vitamine C et les corps à fonction vitaminiques P, rutine, esculosides, épicatéchol, hépéridine, les deux premiers surtout étant utilisés, autant que possible, à fortes doses, associés d’ailleurs souvent à la vitamine C.

De très nombreux procédé ou médicaments seraient encore à citer y compris les médicaments de l’artère de la rétine. Énumérons seulement l’extrait pancréatique désinsuliné, les extraits musculaires ou d’organes, les hormone mâle et femelle, les vitamines A (surtout utilisées dans l’hypertension), E et K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here